Marie-Pierre Chopin

Mes travaux et ceux que je dirige sont dédiés aux pratiques de diffusion des savoirs dans deux domaines principaux: éducatifs et artistiques. Dans le champ éducatif, mes recherches portent sur la dimension temporelle de l'éducation (temps didactique) pour contribuer à l'étude des logiques structurant les pratiques d'enseignement ou de formation dans des contextes épistémiques et institutionnels donnés. Dans le champ artistique, la dimension de corporéité liée à la transmission est travaillée parallèlement à l'étude des modes de structuration des espaces de formation artistique (enseignement scolaire, spécialisé, espaces professionnels).

Le point commun à ces travaux est l'intérêt porté au caractère dynamique et contextualisé de la diffusion des savoirs, l'apprendre ne se réduisant pas à un acte mental, ni l'enseigner à un acte technique. La prise en compte de ce contexte oblige à considérer conjointement la structure du savoir en jeu (mathématiques scolaires, pratiques dansées, etc.) dans les phénomènes éducatifs/de formation, et la structure des institutions abritant ces phénomènes. Cette caractéristique se traduit dans le choix d'une approche croisant: 1. les apports de la théorie de la transposition didactique et de la théorie des situations 2. les anthropologies post-culturalistes post-structuralistes nord américaines et françaises. Dans les travaux que je dirige, cette approche se décline partiellement dans le domaine de la santé.

Mots-clefs:

  • Pratiques de diffusion des savoirs et des connaissances: approche anthropo-didactique, contexte, logiques pratiques des agents de l'éducation.
  • Temporalités de l'éducation: temps didactique, temps d'enseignement, temps d'apprentissage.
  • Corporéités dans les espaces de transmission: éducation artistique et culturelle, diffusion des savoirs artistiques, dimensions corporelles de l'enseignement ou de la formation.
Retour à l'accueil
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :