Marie-Pierre Chopin

Marie-Pierre Chopin

Menu
Conférence-Intervention - Bordeaux - 9 novembre 2017

Conférence-Intervention - Bordeaux - 9 novembre 2017

J'interviendrai dans le cadre du 1er colloque international du Pôle d'Enseignement Supérieur de la Musique et de la Danse Bordeaux Nouvelle-Aquitaine: "Les pratiques collectives musicales à vocation sociale" (9 et 10 novembre 2017)/

Plus d'information sur le colloque en suivant le lien.

Titre et résumé de l'intervention:

Les artistes-musiciens sont-ils les nouveaux "éducateurs" ?

ll s’agira dans cette intervention d’assumer à la fois une position d’extériorité au champ musical, et une appartenance au monde de la recherche en sciences de l’éducation, pour commenter le titre de choisi pour ma participation à ce colloque. Un brin provocateur, ses niveaux de lecture sont multiples et viseront seulement à dégager quelques points de discussion transverses aux deux journées du colloque.

Sur le caractère de nouveauté d’une part, qui jalonne l’histoire de la pédagogie, d’abord dite « nouvelle » et aujourd’hui même « innovante », et qui dans le cas qui nous occupe pour ce colloque n’est pas sans lever quelques paradoxes. On rappellera que dans le cadre le plus ordinaire de l’enseignement (l’école), la forme groupale est très ancienne et loin d’être considérée comme novatrice. Du côté des pratiques artistiques (musicales et corporelles), ces enseignements de groupe furent également déjà fort présents dans des périodes relativement sombres de l’histoire. Pourquoi et comment, à partir de ces éléments, continuer de revendiquer un caractère de nouveauté aux pratiques musicales collectives à vocation sociale ?

Un deuxième point de discussion concernera l’usage du mot « éducateur », placé entre guillemets dans le titre et faisant écho au caractère social revendiqué des pratiques musicales discutées ici, tout comme au fait que ces pratiques investissent les espaces non institutionnels de l’art (à la manière des éducateurs de rue). Parmi les questions qui se dégagent, celle de la distinction entre caractère social et finalité sociale des pratiques musicales collectives. La nuance est importante, car elle déplace l’enjeu de la pratique artistique, et consubstantiellement le statut des artistes (ici musiciens, mais la question pourrait se poser pour d’autres disciplines) dans la société. L’expression « à vocation » choisi pour le titre de ce colloque laisse un espace certain à cette discussion. Nous choisirons de l’investir.